FamilySearch réalise 4,8 millions de dollars d'économies en 2 ans grâce à AppDynamics

FamilySearch International, une organisation à but non lucratif parrainée par l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, est la plus grande organisation de généalogie au monde. Des millions de personnes du monde entier comptent sur FamilySearch pour maintenir et proposer un accès gratuit à toutes sortes d'archives généalogiques.

Défi : La nécessité de garder le cap face à de grandes quantités de données et une croissance rapide

Avec plus de 10 pétaoctets de données, la gestion du service de FamilySearch a été un défi, et plus particulièrement à mesure qu'il grandissait. « Nous développons le système au rythme incroyablement rapide de 300 millions de nouveaux enregistrements par an et 300 millions de nouvelles images », déclare Bob Hartley, ingénieur principal et responsable du développement de FamilySearch. « Nous sommes en route pour atteindre 20 pétaoctets de données, et bien plus encore. » FamilySearch a commencé avec une base de données Oracle, Java et Enterprise JavaBeans (EJB) pour alimenter son moteur de recherche, mais a rapidement constaté que cette architecture ne pouvait pas supporter les données. « Le temps nécessaire pour interroger la base de données de 3 milliards d'enregistrements pour n'en renvoyer qu'un seul était tout simplement inacceptable pour les utilisateurs », nous dit M. Hartley. « Ils ne veulent pas attendre plusieurs minutes. » FamilySearch s'est vite rendu compte que l'évolution de l'infrastructure ne permettait pas de résoudre efficacement le problème de performance et qu'elle serait bien trop coûteuse. Ils devaient trouver un moyen d'optimiser les performances applicatives face à une charge et des données à croissance exponentielle.

AppDynamics aide à gérer la performance dans un environnement dynamique

Avec plus de 10 pétaoctets de données, la gestion du service de FamilySearch a été un défi, et plus particulièrement à mesure qu'il grandissait. « Nous développons le système au rythme incroyablement rapide de 300 millions de nouveaux enregistrements par an et 300 millions de nouvelles images », déclare Bob Hartley, ingénieur principal et responsable du développement de FamilySearch. « Nous sommes en route pour atteindre 20 pétaoctets de données, et bien plus encore. » FamilySearch a commencé avec une base de données Oracle, Java et Enterprise JavaBeans (EJB) pour alimenter son moteur de recherche, mais a rapidement constaté que cette architecture ne pouvait pas supporter les données. « Le temps nécessaire pour interroger la base de données de 3 milliards
https://www.youtube.com/watch?v=49EESMar2ag

FamilySearch multiplie son débit et son retour sur investissement par 10 sans investir dans de nouvelles infrastructures

M. Hartley a constaté que, en permettant à son équipe d'accéder à AppDynamics, elle était en mesure de répondre plus rapidement aux problèmes de performance liés à l'application. « Le temps moyen de récupération de nos problèmes est passé de jours en minutes », déclare M. Hartley. « Nous estimons avoir réalisé une économie d'environ 460 000 $ en coûts de productivité seulement, en réduisant simplement le temps consacré à la résolution des problèmes. »

AppDynamics a pu détecter des problèmes que nous recherchions dans le logiciel depuis de nombreuses années.

Améliorez les performances applicatives tout en augmentant la charge et les données, et cela sans nouvelle infrastructure. « Une évolution de l'infrastructure aurait été très coûteuse pour nous, et se serait chiffrée en millions en termes de coûts de matériel, d'énergie et de gestion. Le fait est que n'avons tout simplement pas eu à le faire et cela a été énorme pour nous. » M. Hartley et son équipe ont estimé que les économies de matériel s'élevaient à près de 3,5 millions de dollars pour FamilySearch. Un an après la mise en œuvre de la solution AppDynamics, M. Hartley et son équipe ont observé les progrès accomplis et ont constaté que le débit était passé de 11 500 à 122 000 transactions par minute. Ils ont en outre réduit le temps de réponse de leurs transactions les plus longues. Le temps moyen de récupération de nos problèmes est passé de jours en minutes. « Nous n'avons pas investi dans une nouvelle infrastructure, nous n'avions pas besoin de nouveau matériel, et nous supportons désormais

Grâce à AppDynamics, nous avons pu améliorer nos performances. Nous n'avons pas eu besoin d'acheter une nouvelle infrastructure, et nous supportons maintenant 10 fois plus de charge sur le système.

10 fois plus de charge sur le système qu'il y a un an », nous dit M. Hartley. « Mais le meilleur, ce que nos utilisateurs finaux ne sauront jamais, c'est que malgré la charge et les données massives, notre performance s'améliore vraiment. Cela semble impossible, mais c'est ce que nous avons réussi à faire avec AppDynamics. »

Le temps moyen de récupération de nos problèmes est passé de jours en minutes.